La série Enjeux numériques paraît en mars, juin, septembre et décembre en version papier, et la traduction anglaise intégrale des articles est téléchargeable comme la version française sur notre site www.annales.org. Elle traite des enjeux du numérique pour un public éclairé, mais non nécessairement expert, en croisant les regards technologiques, économiques et sociétaux comme le font les Annales des Mines dans toutes leurs publications.

Voir la gouvernance de la série

Voir la composition du comité de rédaction

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2018
2017
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2018
2017
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2018
2017
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2018
 

La Gazette de la société

et des techniques

2018
2017

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2018
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Sommaire en français

Digital issues
Télécharger gratuitement
la revue complète

 

Acheter le numéro
(version française)

 

 

N° 1 - Mars 2018 - L’intelligence artificielle, un enjeu d’économie et de civilisation

Finance et intelligence artificielle : une révolution en marche

Claire CASTANET
Directrice des relations avec les épargnants, Autorité des Marchés Financiers (AMF)
et
Camille PLANES
AMF Épargne INFO Service, Filière Digitale

 

Après quelques années de traversée du désert, le concept d’intelligence artificielle (IA) est à nouveau sur le devant de la scène, laissant espérer des révolutions dans de nombreux secteurs d’activité. L’IA bénéficie en effet de la conjonction de la croissance exponentielle des capacités de calculs des ordinateurs et de l’accès à un univers de données d’une richesse décuplée par Internet et par les réseaux sociaux. Or, l’industrie financière se nourrit de sa capacité à capter de l’information, à traiter et à utiliser celle-ci pour apporter de la valeur ajoutée à ses opérations et à la restituer. Elle est donc largement impactée par cette révolu- tion en marche qui touche aux racines mêmes de son modèle économique et qui pourrait la conduire à se voir déstabilisée par l’arrivée de nouveaux venus tels que les GAFA(1), ce qui l’obligerait à se réinventer par des alliances, une nouvelle conception de ses métiers et une offre de services repensée.
Nous observerons où en sont les univers du trading ‒ où le recours aux algorithmes est déjà ancien ‒ et de la gestion d’actifs, entre réalité et prospective. Puis nous examinerons la rela- tion business-to-client, le client étant au centre de ces transformations, les accélérant par ses nouveaux besoins (ubiquité, disponibilité, rapidité) et par ses comportements (utilisation des réseaux sociaux). L’utilisation de l’IA pose de véritables défis à la fois à nos industries, mais aussi aux clients, citoyens et régulateurs. Pour ces derniers, il s’agit de ne pas freiner les bénéfices attendus de ces innovations fondées sur l’intelligence artificielle (par exemple, en matière de connaissance du client ou de détection des abus), tout en étant attentif aux risques qu’ils peuvent engendrer pour la protection des investisseurs ou le bon fonction- nement des marchés.

 

 

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


N° 1 - March 2018 - Artificial intelligence, an issue of economy and civilization

 

Finance and artificial intelligence: A revolution on the march

 

Claire Castanet and Camille Planes

 

After a few years on the outside, artificial intelligence (AI) has once again hit the headlines, raising hopes for a revolution in several sectors. It is benefitting from the combined effects of the exponential growth in computing power and the availability of a wealth of data spawned by the Internet and social media. The financial industry, which depends on its capacity for capturing and processing information and then using it to add value to its operations, is feeling the brunt of this revolution on the march, which could upend its business model as newcomers emerge, such as the GAFA (Google, Apple, Facebook and Amazon). This would force it to make alliances in order to reinvent its business model and services. After describing the situations in trading (which has long used algorithms) and asset management (between reality and prospective studies), this article examines business-to-customer (B2C) relations, since customers are accelerating these changes with their new needs (ubiquity, availability, rapidity) and through their behaviors on the social media. Applying AI is a challenge for industries and, too, for customers, citizens and regulators. Regulators should not stymie the expected benefits from AI-based innovations (which will, for example, improve their knowledge of customers and help them detect abuses) but pay attention to the eventual risks (for investor protection and market operations).

 

Download full article

 

Retour au sommaire


 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr