La série Enjeux numériques paraît en mars, juin, septembre et décembre en version papier, et la traduction anglaise intégrale des articles est téléchargeable comme la version française sur notre site www.annales.org. Elle traite des enjeux du numérique pour un public éclairé, mais non nécessairement expert, en croisant les regards technologiques, économiques et sociétaux comme le font les Annales des Mines dans toutes leurs publications.

Voir la gouvernance de la série

Voir la composition du comité de rédaction

 
 

   linkedin

 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2020
2019
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2020
2019
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
 
Responsabilité & Environnement
2020
2019
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2020
2019
Toutes les années
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2020
2019

Toutes les années 

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2020
Toutes les années

 

 

         
 

 

Enjeux numériques -N° 9 - Mars 2020 - Les fréquences, gestion d’une ressource-clé

Sommaire en français

Digital issues
Télécharger gratuitement
la revue complète

 

Acheter le numéro
(version française)

 

 

N° 9 - Mars 2020 -  Les fréquences, gestion d’une ressource-clé

La gestion nationale

Gilles BRÉGANT

 

Le spectre, ressource vulnérable, exige une gestion attentive. En France, la gestion du spectre est assurée par l’Agence nationale des fréquences, en concertation avec les onze affectataires du spectre. Elle comporte trois facettes complémentaires. Tout d’abord, le tableau national de répartition des bandes de fréquences, synthèse entre les négociations internationales sur l’évolution de l’usage des bandes et les besoins des acteurs nationaux, fait l’objet d’actualisations régulières, puis est approuvé par le Premier ministre. Les affectataires recueillent ensuite des projets d’émetteurs, qui sont autorisés par l’ANFR après consultation, puis consignés dans un cadastre numérique. Les droits d’émission ainsi acquis font l’objet d’une coordination aux frontières. Enfin, le contrôle du spectre permet de remédier aux brouillages, tandis que la conformité des terminaux est évaluée par des sondages réguliers. La technicité de ces missions s’accroît régulièrement avec le recours croissant au partage du spectre, à des gammes de fréquences plus élevées et des émetteurs plus nombreux, ce qui requiert une évolution continue des compétences et des outils de l’ANFR.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 9 - March 2020 - The radio-frequency spectrum! Management of a key resource

 

The national management of radio-frequencies

 

Gilles Brégant.

 

The radio-frequency spectrum, a vulnerable resource, requires an attentive management, which, in France, is done through the Agence Nationale des Fréquences (ANFR) and its consultations with stakeholders. By taking account both of international negotiations on changes in the uses of bandwidths and of the needs of national actors, the ANFR grants bandwidths to eleven “assignees”. The table listing assigned bandwidths is regularly updated and approved by the prime minister. These “assignees” then collect projects from “emitters”, which the ANFR, after having authorized them following consultations, will record in a digital registry. Permits for emissions are subject to coordination near the borders. This system of control settles problems of interference and regularly assesses the compliance of equipment in terminals. This work is steadily becoming more technical with growing recourse to the sharing of the spectrum, as higher frequencies are put to use and the number of emitters increases. This requires continually updating ANFR’s skills, qualifications and tools.

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr