La série Enjeux numériques paraît en mars, juin, septembre et décembre en version papier, et la traduction anglaise intégrale des articles est téléchargeable comme la version française sur notre site www.annales.org. Elle traite des enjeux du numérique pour un public éclairé, mais non nécessairement expert, en croisant les regards technologiques, économiques et sociétaux comme le font les Annales des Mines dans toutes leurs publications.

Voir la gouvernance de la série

Voir la composition du comité de rédaction

 
 

   linkedin

 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2020
2019
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2020
2019
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
 
Responsabilité & Environnement
2020
2019
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2020
2019
Toutes les années
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2020
2019

Toutes les années 

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2020
Toutes les années

 

 

         
 

 

Enjeux numériques -N° 9 - Mars 2020 - Les fréquences, gestion d’une ressource-clé

Sommaire en français

Digital issues
Télécharger gratuitement
la revue complète

 

Acheter le numéro
(version française)

 

 

N° 9 - Mars 2020 -  Les fréquences, gestion d’une ressource-clé

Constellations de satellites

François RANCY

 

Dès les premières années de l’ère spatiale, les satellites géostationnaires (GSO) se sont imposés pour la fourniture de services commerciaux de télécommunications spatiales, pour des raisons économiques, vite redoublées par une priorité règlementaire internationale, le No. 22.2 du Règlement des radiocommunications de l’UIT (RR). Au début des années 90, l’apparition de projets de constellations de plusieurs dizaines de satellites non-géostationnaires (NGSO) qui visaient à fournir l’équivalent d’un service mobile cellulaire avec téléphones portables, amena les Conférences mondiales des Radiocommunications (CMR) de l’UIT successives, de 1992 à 1997, à définir un cadre règlementaire adapté à cette demande avec l’attribution de quelques centaines de mégahertz et des procédures d’accès au spectre fondées sur le principe du premier-arrivé-premier servi. Dès 1995, des projets de plusieurs centaines de satellites NGSO virent le jour avec l’ambition d’offrir à tous les pays de la planète l’accès fixe à Internet. Ils firent valoir des demandes en spectre de plusieurs gigahertz qui ne purent être satisfaites aux CMR-97 et 2000 qu’en adoptant, au prix des plus grandes difficultés, une approche globale remplaçant le No. 22.2 par un système de limites contraignantes et vérifiables protégeant l’intégralité du spectre partagé avec les systèmes GSO. Au début des années 2000, la crise des valeurs technologiques fit que ces projets ne se réalisèrent pas. Aujourd’hui, les progrès de la technologie et les décisions de l’UIT prises vingt ans plus tôt font que des constellations de plusieurs milliers de satellites NGSO sont en cours de déploiement. C’est un des rares exemples où la réglementation mondiale a précédé la technologie.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 9 - March 2020 - The radio-frequency spectrum! Management of a key resource

 

Satellite constellations

 

François Rancy.

 

Since the start of the space era, geostationary satellites (GSOs) have been used to provide commercial telecommunication services. International regulations soon caught up thanks to Radio Regulation 22.2 of the ITU. At the start of the 1990s, plans for constellations with dozens of nongeostationary satellites (NGSOs) were made to provide the equivalent of a cellular mobile service for portable telephones. As a consequence, the ITU’s World Radiocommunication Conferences (WRC), successively from 1992 to 1997, set up a regulatory framework adapted to this demand, assigned a few hundred megahertz and defined procedures for access to the radio-frequency spectrum based on the “first come, first served” principle. By 1995, plans for hundreds of NGSOs were being made to offer all countries on the planet access to the Internet. The WRCs in 1997 and 2000 could satisfy the subsequent requests for a spectrum of several gigahertz only by adopting (after surmounting major difficulties) a global approach that replaced Regulation 22.2 with a system that had verifiable, mandatory limits in order to protect the full spectrum shared with GSO systems. In the first years of the 21st. century, these plans lay dormant owing to the dot-com bubble. Nowadays, technological progress and the ITU’s decisions from twenty years ago have set the conditions for launching constellations with thousands of NGSOs — a rare example of global regulations preceding technology.

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr