La série Enjeux numériques paraît en mars, juin, septembre et décembre en version papier, et la traduction anglaise intégrale des articles est téléchargeable comme la version française sur notre site www.annales.org. Elle traite des enjeux du numérique pour un public éclairé, mais non nécessairement expert, en croisant les regards technologiques, économiques et sociétaux comme le font les Annales des Mines dans toutes leurs publications.

Voir la gouvernance de la série

Voir la composition du comité de rédaction

 
 

   linkedin

 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2020
2019
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2020
2019
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
 
Responsabilité & Environnement
2020
2019
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2020
2019
Toutes les années
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2020
2019

Toutes les années 

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2020
Toutes les années

 

 

         
 

 

Enjeux numériques -N° 9 - Mars 2020 - Les fréquences, gestion d’une ressource-clé

Sommaire en français

Digital issues
Télécharger gratuitement
la revue complète

 

Acheter le numéro
(version française)

 

 

N° 9 - Mars 2020 -  Les fréquences, gestion d’une ressource-clé

Les besoins actuels et futurs en fréquences pour les armées : un défi stratégique pour la France

Jérôme BORDELLÈS et Mickael ULVOA

 

Pour rester compétitives face à un ennemi qui exploite les potentialités numériques, les armées se modernisent en acquérant des équipements innovants, afin de mettre en œuvre le concept de combat collaboratif, reposant sur une connectivité accrue et sur une large utilisation du spectre fréquentiel. C’est le cas des programmes majeurs (comme SCORPION pour l’armée de Terre), ou encore de la démarche capacitaire de l’armée de l’Air avec le Système de Combat aérien du Futur (SCAF). Cette évolution est caractérisée par la recherche du très haut débit et d’une faible latence (comme l’exige le combat aéronaval) et s’appuiera sur tout type de support radio électrique ou sur des constellations de satellites (MEO/LEO) et sur les HAPS. La représentation de la situation tactique en temps réel permise par cette connectivité repose sur de nombreux capteurs d’information comme les satellites d’observation, les drones, sur les liaisons de données inter-plateformes et sur des moyens de détection plus performants, comme les futurs radars postés sur les Frégates de Défense et d’Intervention, entièrement numériques et capables de conduire les missiles dans des environnements hostiles. Ainsi, la boucle de décision sera d’autant raccourcie, face à toute menace, y compris celle des missiles hyper-véloces. Dépendantes de l’emploi d’un spectre fréquentiel de plus en plus contraint, les armées doivent enfin développer une résilience au brouillage du spectre : manœuvre délicate mais ô combien stratégique !

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 9 - March 2020 - The radio-frequency spectrum! Management of a key resource

 

The armed forces’ current and future needs of radio-frequencies: A strategic issue for France

 

Jérôme Bordellès & Mickael Ulvoa.

 

To remain competitive in dealing with an enemy that taps digital technology’s potential, armies are modernizing and acquiring innovative equipment to implement the concept of “collaborative combat” based on more connectivity and a broader use of the radio-frequency spectrum. Such is the case of major programs in France (e.g., SCORPION for the army or SCAF for the air force). Characterized by a quest for high speeds and very low latency (required for air/naval combat), this trend relies on all types of radio support and on satellite constellations. Obtaining a real-time view of a tactical situation, thanks to this connectivity, depends on sensors for collecting information, satellites for observations, drones, interplatform connections for handling data, and better means of detection (like the radar systems to be installed on ships under the FDI, a completely digital program capable of guiding missiles in a hostile environment). Decision-making will thus be shortened when dealing with threats, including the menace of high-speed missiles. Dependent on using an ever more limited radio-frequency spectrum, the armed forces must foster resilience to cope with interferences and jamming, a sensitive but highly strategic maneuver.

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr