La série Enjeux numériques paraît en mars, juin, septembre et décembre en version papier, et la traduction anglaise intégrale des articles est téléchargeable comme la version française sur notre site www.annales.org. Elle traite des enjeux du numérique pour un public éclairé, mais non nécessairement expert, en croisant les regards technologiques, économiques et sociétaux comme le font les Annales des Mines dans toutes leurs publications.

Voir la gouvernance de la série

Voir la composition du comité de rédaction

 
 

   linkedin

 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2021
2020
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2021
2020
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online selection
 
Responsabilité & Environnement
2021
2020
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2021
2020
Toutes les années
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2021
2020

Toutes les années 

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2021
Toutes les années

 

 

         
 

 

Enjeux numériques - N° 14 - Juin 2021 - Réponses numériques à la crise sanitaire

 

Sommaire en français

Digital issues
Télécharger gratuitement
la revue complète

 

Acheter le numéro
(version française)

 

 

N° 14 - Juin 2021 - Réponses numériques à la crise sanitaire

Le grand récit qu’il fallait à l’open science ? Quand une pandémie invente la biologie d’urgence

Sophie PÈNE

 

Dès janvier 2020, les publications scientifiques ont augmenté dans les nombreux domaines de recherche concernés par la pandémie. L’open science, et ses compléments, l’open knowledge, l’open data et l’open source, ont joué un rôle considérable dans cette science d’urgence. Ses standards largement adoptés ont favorisé les transferts rapides vers la pratique clinique. Ses capacités de bibliométrie, de data analyse et data science, en ont fait la « métascience » de cet épisode scientifique inédit. Les résultats montrent qu’elle n’a favorisé à ce stade ni les collaborations nouvelles ni la qualité scientifique. Mais les sciences participatives et citoyennes ont tiré un profit direct des informations et données partagées. La place de l’open science dans un tel événement rappelle le besoin d’une politique incitative incluant une politique de données novatrice, et la reconnaissance des sciences participatives comme une ressource interdisciplinaire et interculturelle nécessaire aux questions complexes qui, comme la pandémie de Covid-19, vont s’accuser dans les changements environnementaux auxquels les sciences et toute la communauté sociale se préparent.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 14 - June 2021 - Digital responses to the health crisis

 

The big story that open science was waiting for? When a pandemic invents emergency biology

 

Sophie Pène

 

As of January 2020, scientific publications have increased in connection to the areas affected by the pandemic, particularly in the biomedical sciences. Open science, open knowledge, open data, and open source have all played a considerable role in this emergency science. Its widely adopted standards have facilitated rapid transfer to clinical practice. Its bibliometrics, data analysis and science have made it the "metascience" of this unprecedented scientific episode. At this stage, it has not favored new collaborations nor scientific quality. But participatory and citizen sciences have benefited directly from the shared information and data. The place of open science in such a calamity reminds us of the need for an incentive policy including an innovative data policy, and the recognition of participatory sciences. Covid-19 had the positive effect of proving how efficient open science is; no doubt that this is the beginning of a long story. Open science and participatory sciences will accompany the mutations of societies facing serious crises.

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr