La série Enjeux numériques paraît en mars, juin, septembre et décembre en version papier, et la traduction anglaise intégrale des articles est téléchargeable comme la version française sur notre site www.annales.org. Elle traite des enjeux du numérique pour un public éclairé, mais non nécessairement expert, en croisant les regards technologiques, économiques et sociétaux comme le font les Annales des Mines dans toutes leurs publications.

Voir la gouvernance de la série

Voir la composition du comité de rédaction

 
 

   linkedin

 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2021
2020
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2021
2020
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online selection
 
Responsabilité & Environnement
2021
2020
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2021
2020
Toutes les années
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2021
2020

Toutes les années 

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2021
Toutes les années

 

 

         
 

 

Enjeux numériques - N° 14 - Juin 2021 - Réponses numériques à la crise sanitaire

 

Sommaire en français

Digital issues
Télécharger gratuitement
la revue complète

 

Acheter le numéro
(version française)

 

 

N° 14 - Juin 2021 - Réponses numériques à la crise sanitaire

Covid-19 : le volontarisme numérique public au pied du mur

Godefroy BEAUVALLET et Maurice RONAI

 

Que peut-on dire du numérique public français à travers sa mobilisation pendant la crise sanitaire ? Après 25 ans de volontarisme numérique au service de la transformation publique, la crise a bousculé tous les paradigmes nationaux. En France, elle a accéléré l’appropriation du numérique par les administrations, un rattrapage qui n’a pas toujours été propice à l’innovation. Les faiblesses structurelles du numérique français rendues visibles par la crise sont le manque de compétences de développement, la persistance d’une approche budgétaire de ses apports, la recherche de « solutions » plutôt que la construction d’une capacité. La coproduction des services publics avec la société civile, objectif affiché depuis des années dans les feuilles de route du numérique public français, est restée marginale, voire a régressé. Enfin, l’exigence de l’Europe en matière de protection des données personnelles est parfois accusée d’avoir entravé la lutte contre la Covid-19, ce qui conduit à s’interroger sur la manière de préserver le RGPD à l’avenir.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 14 - June 2021 - Digital responses to the health crisis

 

Up against the wall: The support of French authorities for the digital transition during the Covid-19 pandemic

 

Godefroy Beauvallet & Maurice Ronai

 

After 25 years of the state’s determination to boost digital technology for the transformation of public services, the pandemic has upended all paradigms. What can be said about this French policy with regard to the state’s activism during the health crisis? In France, the pandemic has accelerated the adoption of digital technology by public administrations, but this catching-up has not always been conducive to innovation. The crisis has exposed the structural weaknesses of France in the field of digital technology: the lack of skills and qualifications, the persistence of a budgetary approach to appropriations, the quest for “solutions” rather than the effort to build up a capacity. The “coproduction of public services with civil society”, a goal that has, for years now, figured in roadmaps for the digital transition in the public sector, is still marginal, and might even be more so now. Furthermore, since accusations have been made that EU requirements about the protection of personal data hindered the fight against Covid-19, questions arise about how to preserve the benefits of the EU’s General Data Protection Regulation.

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr