La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 

   linkedin

Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2019
2018
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2019
2018
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
 
Responsabilité & Environnement
2020
2019
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2019
2018
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2019
2018

Toutes les années 

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2020
Toutes les années
 

 

 

         
 

 

N° 138 - Décembre 2019

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

Acheter le numéro

 

 

N° 138 - Décembre 2019

C’est qui le Patron  ?! Les enjeux de la mobilisation des consom’acteurs

Par Sophie RENAULT
Université d’Orléans, Laboratoire Vallorem (EA 6296)

 

Fin 2016, une nouvelle marque de produits alimentaires est arrivée sur le marché français : « C’est qui le Patron ?! La Marque du Consommateur ». Avec pour objectif d’être responsable, la marque se singularise par sa volonté de donner le pouvoir aux consommateurs. Depuis le site Internet de la marque, il est ainsi possible de sélectionner les futurs produits de la gamme et leurs principales caractéristiques. Les « consom’acteurs » ont aussi un rôle actif dans la stratégie de communication et de distribution. Ceux qui le souhaitent peuvent également devenir sociétaires de la marque. Cet article interroge les contours et enjeux de la stratégie d’empowerment de « C’est qui le Patron ?! ». Nous montrons que l’empowerment génère un processus d’engagement positif envers la marque. Cette stratégie trouve notamment sa force dans la pédagogie dont fait montre la marque à l’égard des consom’acteurs. In fine, on observe une forme de loyauté des consommateurs. Associés aux décisions de la marque et partageant les valeurs qu’elle porte, ils en privilégient les produits dans leur acte d’achat. Il est alors question de « buycott ». Nous observons enfin les difficultés associées à la stratégie d’empowerment des consommateurs.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 138 - December 2019

What are the stakes in mobilizing “consum’actors” for the brand C’est qui le Patron?!

 

Sophie Renault,
IAE d’Orléans, Laboratoire de Recherche en Management des Universités d’Orléans et de Tours (Vallorem).

 

At the end of 2016, a new brand of food products came out on the French market: “C’est qui le Patron?! La Marque du Consommateur” [Who’s the boss?! The consumer’s brand]. Given its objective of being responsible, this brand stands out owing to its determination to empower consumers. Via its website, consumers may select future products for the brand as well as their principal characteristics. These “consum’actors” also play an active role in the brand’s strategy of communication and distribution. Those who choose to do so may become members. What are the issues and limits of this strategy of empowerment? Empowerment sets off a positive process of commitment to the brand, and this strategy draws its force from, in particular, the brand’s educational efforts in behalf of its consumers. Associated with the brand’s decisions and sharing the values it bears, these consumers prefer brand products when making purchases — what is called a “buycott”. This form of consumer loyalty is discussed as well as the difficulties stemming from this strategy of consumer empowerment.

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr