La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'HCERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 
 

   linkedin

Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2021
2020
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2021
2020
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online selection
 
Responsabilité & Environnement
2021
2020
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2021
2020
Toutes les années
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2021
2020

Toutes les années 

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2021
Toutes les années
 
 
         
 

 

Gérer et Comprendre - N° 144 - Juin 2021

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

Acheter le numéro

 

 

N° 144 - Juin 2021

La fabrique de l’évaluation des hauts potentiels, un travail politique ?

 

Par Pascal BRAUN
Chercheur associé au Centre de sociologie des organisations (Sciences Po-CNRS)

 

L’abondante littérature sur l’évaluation des hauts potentiels reste très centrée sur les outils de détection du potentiel, mais peu de recherches appréhendent l’évaluation des hauts potentiels comme un « processus », allant de la construction des politiques d’évaluation jusqu’à la discussion des résultats de l’évaluation dans les comités de carrière. L’analyse empirique d’un processus d’évaluation de hauts potentiels dans une étude de cas approfondie (2 ans d’observation non participante, 58 entretiens semi- directifs) nous a permis d’étudier le travail opéré par les différents acteurs impliqués dans l’évaluation, notamment les acteurs RH centraux. Prenant appui sur le cadre d’analyse élaboré par Braud (2018) pour analyser la professionnalisation des acteurs politiques, nous interprétons le travail des acteurs RH centraux comme un travail politique, visant à légitimer le processus d’évaluation vis-à-vis de leur direction générale, et dans une moindre mesure vis-à-vis des salariés évalués. Nous montrons que ce travail comporte trois dimensions : un travail de mise en cohérence des dispositifs d’évaluation avec le projet stratégique, un travail symbolique sur les perceptions du processus d’évaluation par la direction générale et les salariés évalués, et un travail de médiation auprès des acteurs impliqués dans la mise en forme et la discussion des évaluations.

 

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 144 - June 2021

The process of evaluating high potential talents, a political task?

 

Pascal Braun,
Center of the Sociology of Organizations (Sciences Po-CNRS).

 

The abundant literature on the evaluation of high potentials still narrowly focuses on the tools for detecting potential talent. Very little research has approached this evaluation as a “process” ranging from drafting the policies for evaluation to discussing the results for career management. Based on two years of nonparticipant observation and 58 semidirective interviews, this empirical, in-depth case study examines the work done by the various parties (and, in particular, the personnel from the department of human resources) involved in a process for evaluating high potential talents. Based on the analytical framework established by Braud (2018) for analyzing the professionalization of politicians, the work done by HR personnel is interpreted as a political task with the goal of legitimating the evaluation process in the eyes of top management and, to a lesser degree, of the employees who undergo evaluation. This work has three dimensions: the work of making the means used for evaluation consistent with corporate strategy; the “symbolic” work on the perceptions of the evaluation process by both top executives and the evaluated; and the work of “mediation” with the persons involved in formulating and discussing evaluations.

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr