La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2018
2017
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2018
2017
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2018
2017
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2018
 

La Gazette de la société

et des techniques

2018
2017

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2018
Toutes les années
 

 

 

         
 

 

Sommaire en français

Sommaire en anglais
Télécharger gratuitement
la revue complète

 

Acheter le numéro

 

 

N° 90 - Avril 2018 - Le bâtiment dans la transition énergétique

Évaluation de la Réglementation thermique de 2012

Par Mireille CAMPANA
Ingénieur général des Mines, Conseil général de l’économie
Michel JEAN-FRANÇOIS
Ingénieur général des Ponts, des Eaux et des Forêts, membre permanent du Conseil général de l’envi­ronnement et du développement durable
Anne FLORETTE
Ingénieure en cheffe des Ponts, des Eaux et des Forêts, Conseil général de l’environnement et du développement durable
et
Didier PILLET
Ingénieur en chef des Mines, Conseil général de l’économie

 

L’évaluation de la RT 2012 montre que l’objectif de consommation très ambitieux fixé par le Grenelle de l’Environnement (50 kWhep/m2/an) a été atteint grâce à des équipements plus performants et plus complexes – pompes à chaleur et chaudières à condensation – et à une meilleure coordination des acteurs de l’enveloppe et des systèmes, qui a pu s’appuyer sur des actions publiques en formation, en information et en soutien à l’innovation.
En matière d’énergie utilisée, ont été constatés des effets « majoritaires », avec une prédominance du gaz, dans le logement collectif, et celle des pompes à chaleur, dans les maisons individuelles.
En matière de confort, des problèmes de surchauffe en été ont également été relevés, même dans des bâtiments bien isolés.
Des surcoûts en matière d’enveloppe et d’équipements ont été observés, qui seraient compensés (même si sur ce point nous manquons encore un peu de recul) par des coûts d’utilisation moins élevés.
Une meilleure prise en compte du pilotage actif de certains équipements en tenant compte de la puissance consommée en énergie non renouvelable (bien adaptée à l’équilibre du réseau) pourrait permettre de réintroduire des équipements de chauffage électriques moins complexes et d’autoriser une utilisation plus large de la climatisation. Cela pourrait également aider au déploiement des énergies renouvelables (EnR), notamment du solaire.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 90 - April 2018 -The building sector in the energy transition

An assessment of the 2012 thermal regulations

 

Mireille Campana,
engineer from the Corps des Mines, Conseil Général de l’Économie;
Michel Jean-François,
engineer from the Corps des Ponts, des Eaux et des Forêts, standing member of the Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable;
Anne Florette,
engineer from the Corps des Ponts, des Eaux et des Forêts, Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable,
and
Didier Pillet,
engineer from the Corps des Mines, Conseil Général de l’Économie

 

According to a recent assessment of the thermal regulations introduced in 2012 in France, the very ambitious objective set for consumption (50 kWhep/m2/year) by the “Grenelle of the Environment”, which assembled officials and organizations for a wide-ranging discussion on environmental issues. This success can be set down both to more efficient and complicated equipment (heat pumps, condensing boilers) and to better coordination among stakeholders. This coordination came from public interventions in support of training programs, information services and innovation. This report observed a “majority effect” with regard to the sources of energy, namely a preference for natural gas in apartment buildings but of heat pumps in houses. Problems of overheating were pointed out, even in well-insulated buildings. Cost overruns were also observed, but they might be offset by lower costs as the new equipment is used (even though it is not now possible to verify this). By paying more attention to the “piloting” of certain types of equipment and by taking into account the kilowatts consumed from nonrenewable sources (adapted to load management on the electricity grid), it might be worthwhile to more often allow less complicated electric heating devices and air-conditioning. This could contribute to rolling out renewables, in particular solar power.

 

Retour au sommaire


 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr