La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2019
2018
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2019
2018
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
 
Responsabilité & Environnement
2019
2018
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2019
2018
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2019
2018

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2019
Toutes les années
 

 

 

         
 

 

Responsatilité & Environnement - N° 93 - Janvier 2019 - L’économie du nouveau mix électrique

Sommaire en français

Sommaire en anglais
Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 93 - Janvier 2019 - L’économie du nouveau mix électrique

Les incohérences de la transition électrique au regard de la politique de transition énergétique

Par Dominique FINON
Centre international de recherche sur l’environnement et le développement (CIRED)

 

Pour réduire les émissions de CO2 , il serait judicieux que soit abandonné l’objectif conjoint de développement de la part des ENR à 40 % et de réduction de celle du nucléaire à 50 %. Ce double objectif présente un surcoût élevé et ne contribue pas à la réduction des émissions. Il faudrait affecter à d’autres fins les ressources importantes consacrées au développement forcé des ENR électriques au travers de dispositifs hors marché. Ces autres fins, notamment la promotion de l’efficacité énergétique par la rénovation thermique à grande échelle du bâti et celle des ENR thermiques, ont pour elles d’être efficaces au regard de l’objectif climatique, ce qui ne semble pas évident au vu des décisions prises dans ces domaines. Cette réaffectation serait de bonne politique d’autant plus que ce sont surtout les ménages « tout-venant » qui financent lesinvestisseurs verts et les autoproducteurs solaires, via le paiement de taxes spécifiques.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 93 - January 2019 - The economics of the new electricity mix

The electricity transition’s incoherency with the policy for the energy transition

 

Dominique Finon,
Centre International de Recherche sur l’Environnement et le Développement (CIRED)

 

To reduce CO2 emissions, a sound decision would be to give up the two-pronged objective of raising the share of renewables to 40% and reducing nuclear energy to 50%. This objective entails excessive costs and would not help reduce greenhouse gas emissions. The considerable means now allocated for the head-on development of renewables for generating electricity should be shifted to other purposes via mechanisms not related to the market. Among these finalities are, in particular, the promotion of energy efficiency (via the thermal renovation of buildings on a large scale) and the development of thermal energy from renewable sources. In their favor, these finalities would be efficient with regard to the climate objective (which hardly seems attainable given the decisions made). This reallocation of means makes sense insofar as households are paying specific taxes for funding green investors and the producers of solar power.

 

Retour au sommaire

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr