La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 

   linkedin

Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2019
2018
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2019
2018
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
 
Responsabilité & Environnement
2019
2018
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2019
2018
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2019
2018

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2019
Toutes les années
 

 

 

         
 

 

Responsatilité & Environnement - N° 96 - Octobre 2019 - La pollution de l’air

Sommaire en français

Sommaire en anglais
Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 96 - Octobre 2019 - La pollution de l’air

Quatre ans après, un point sur le « dieselgate » 

Cédric BOZONNAT
Ministère de la Transition écologique et solidaire/DGEC

 

En septembre 2015, l’Agence environnementale américaine accuse le constructeur automobile Volkswagen d’avoir équipé ses véhicules diesel de logiciels capables de déjouer les contrôles antipollution. Les investigations alors réalisées en France par la Commission créée par la ministre Ségolène Royal et des études similaires conduites dans d’autres pays montrent que plusieurs véhicules de différentes marques dépassent les niveaux d’émissions en vigueur de façon importante. Plus de dix millions de véhicules sont rappelés par les constructeurs en Europe. L’affaire nommée « dieselgate » a pour conséquence d’accélérer fortement le processus législatif européen relatif au contrôle des émissions des véhicules. La mise en place d’un nouveau cycle d’essais accompagné d’un essai en conditions réelles de conduite est accélérée. Les constructeurs ont une obligation de transparence quant à leur stratégie de diminution des émissions de leurs véhicules. Chaque État membre doit mettre en place une surveillance effective du marché, en réalisant des tests sur des véhicules en service. En complément du nouveau contrôle plus exigeant des émissions de polluants atmosphériques, l’Europe entend également encadrer les émissions de CO2 des véhicules et fixe un calendrier ambitieux aux constructeurs, avec une diminution des émissions des véhicules neufs de 37,5 % en 2030.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 96 - October 2019 - Air pollution

Four years afterwards, an update on “Dieselgate”

 

Cédric Bozonnat,
DGEC, Ministry of Environmental Transition and Solidarity

 

In September 2015, the US Environmental Protection Agency accused Volkswagen of having equipped its diesel vehicles with software for circumventing emission controls. The investigations conducted in France (by the committee set up by Minister Ségolène Royal) and similar studies carried out in other countries have found that several vehicles of various brands had emissions far above the legally set limits. Automakers in Europe called back more than ten million motor vehicles. As a consequence of this scandal, known as “Dieselgate”, European lawmakers accelerated their efforts to control such emissions: in particular, by requiring a new set of tests under real driving conditions. Manufacturers are under an obligation of transparency with respect to their strategy for reducing emissions from their vehicles. Each member state has to set up effective market oversight by conducting tests on vehicles in service. In addition to tighter controls on emissions of air pollutants, Europe also intends to regulate CO2 emissions from motor vehicles. It has set an ambitious calendar for automakers: reduce emissions from new vehicles by 37.5% in 2030.

 

Retour au sommaire

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr