La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 

   linkedin

Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2020
2019
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2020
2019
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
 
Responsabilité & Environnement
2020
2019
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2020
2019
Toutes les années
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2020
2019

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2020
Toutes les années
 

 

 

         
 

 

Responsabilité et Environnement - N° 99 - Juillet 2020 - Matière premières et nouvelles dépendances

Sommaire en français

Sommaire en anglais
Télécharger gratuitement
la revue complète
 

N° 99 - Juillet 2020 - Matières premières et nouvelles dépendances

Production d’hydrogène décarboné : la troisième voie

Par Laurent FULCHERI
Directeur de recherche, Université PS

 

L’hydrogène sera très probablement amené à jouer un rôle clé au cours des prochaines décennies. Mal­heureusement, la méthode actuelle de production d’hydrogène à échelle industrielle la plus courante – reformage à l’eau (SMR) – s’accompagne, en moyenne à l’échelle mondiale, de plus de 10 tonnes de CO2eq par tonne d’hydrogène ! L’électrolyse de l’eau est évidemment une option idéale à long terme pour la production d’hydrogène « décarboné » (H2 vert). Malheureusement, la réaction de dissociation de l’eau est extrêmement énergivore. Une troisième voie souvent appelée « H2 bleu », suscite aujourd’hui un intérêt croissant. Cette voie est basée sur la pyrolyse du gaz naturel à haute température pour la coproduction d’hydrogène et de carbone solide. Le principal avantage de cette méthode est qu’elle est thermodyna­miquement beaucoup moins énergivore que la dissociation de l’eau. Des recherches sur la pyrolyse du méthane par plasma thermique sont menées à MINES-ParisTech depuis plus de vingt-cinq ans. La tech­nologie est maintenant mature et une première usine commerciale destinée à la coproduction d’hydrogène et de noir de carbone est aujourd’hui en construction aux États-Unis par Monolith Materials, Inc.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 99 - July 2020 - Raw materials and new forms of dependency

A carbon-free production of hydrogen: The third method

 

Laurent Fulcheri,
research director, Université PSL, MINES ParisTech, PERSEE (Centre Procédés, Énergies Renouvelables et Systèmes Énergétiques)

 

Hydrogen will probably play a key role in the next decades. Unfortunately, the most current method for H2 production, often referred as “grey H2”: Steam Methane Reforming (SMR) is responsible, in average at the worldwide scale, for more than 10 tons CO2eq per ton of Hydrogen! Water electrolysis is obviously an ideal long term option for the production of decarbonized H2 (“green H2”). Unfortunately water splitting reaction is extremely energy intensive. A third way which is today coming back on the front of the wave, often called as “Blue H2”, is based on the high temperature Natural Gas pyrolysis for the co-production of Hydrogen and solid carbon. The main advantage of this approach is that is thermodynamically much less energy intensive than water splitting. Research on Methane pyrolysis by thermal plasma have been carried out at MINES-ParisTech for more than 25 years. The technology is now mature and a first commercial plant for the co-production of hydrogen and carbon black is today under construction in the US by MONOLITH Materials, Inc.

 

Retour au sommaire

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr