La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 

   linkedin

Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2021
2020
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2021
2020
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online selection
 
Responsabilité & Environnement
2022
2021
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2021
2020
Toutes les années
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2021
2020

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2021
Toutes les années
 

 

 

         
 

 

Responsabilité et Environnement -  N° 105 - Janvier 2022 - Captage, stockage et utilisation du carbone

 

Sommaire en français

Sommaire en anglais
Télécharger gratuitement
la revue complète
 

N 105 - Janvier 2022 - Captage, stockage et utilisation du carbone

Panorama mondial des potentiels de stockage géologique du CO2

Par Isabelle CZERNICHOWSKI-LAURIOL
Déléguée à la recherche et à l’appui aux politiques publiques au BRGM, présidente émérite de l’association CO2GeoNet et membre du conseil d’administration du Club CO2 français
et
Christophe POINSSOT
Directeur général délégué et directeur scientifique du BRGM

 

Depuis le rapport spécial du GIEC sur le captage et le stockage du CO2 paru en 2005, lequel indiquait un potentiel mondial de stockage dans les formations géologiques d’au moins 2 000 GtCO2, diverses méthodologies d’estimation des capacités de stockage ont été proposées. De nombreux pays ont estimé leur potentiel de stockage du CO2 sur la base de calculs volumétriques, et une dizaine d’entre eux l’ont consigné dans des atlas. Des estimations plus fines des capacités d’un certain nombre de sites potentiels de stockage ont été réalisées sur la base de simulations dynamiques de l’injection de CO2 dans le réservoir de stockage. Malgré les fortes incertitudes liées notamment au peu de données disponibles sur le sous-sol profond et à l’hétérogénéité naturelle des formations géologiques, les capacités de stockage estimées sont très supérieures aux besoins nécessaires en la matière pour lutter contre le réchauffement climatique.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 105 - January 2022 - Carbon capture, storage and use

Global overview of CO2 storage potential

 

Isabelle Czernichowski-Lauriol,
Delegate for research and public policy support at BRGM, President Emeritus of the CO2GeoNet association and member of the Board of Directors of the French CO2 Club,
and
Christophe Poinssot,
Deputy Director General and Scientific Director of BRGM

 

Since the 2005 IPCC Special Report on CO2 Capture and Storage, which indicated a global storage potential in geological formations of at least 2000 GtCO2, various methodologies for estimating storage capacities have been proposed. Many countries have estimated their CO2 storage potential, based on volumetric calculations, and about ten of them have developed atlases presenting their CO2 storage potential. For a number of potential storage sites, more precise estimates of storage capacity have been made, based on dynamic simulations of CO2 injection into the storage reservoir. Despite the high uncertainties related to the limited data available on the deep subsurface and the natural heterogeneity of the geological formations, the estimated global storage capacities are much higher than the storage needs to combat climate change.

 

Retour au sommaire

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr