La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 

   linkedin

Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2021
2020
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2021
2020
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online selection
 
Responsabilité & Environnement
2022
2021
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2021
2020
Toutes les années
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2021
2020

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2021
Toutes les années
 

 

 

         
 

 

Responsabilité et Environnement -  N° 105 - Janvier 2022 - Captage, stockage et utilisation du carbone

 

Sommaire en français

Sommaire en anglais
Télécharger gratuitement
la revue complète
 

N 105 - Janvier 2022 - Captage, stockage et utilisation du carbone

CCUS et charbon ‒ Existe-t-il encore des opportunités de développement pour les centrales au charbon ?

Par Sylvie CORNOT-GANDOLPHE
Président de l’entreprise SCG Consulting

 

Alors que de plus en plus de gouvernements s’engagent sur la voie de la neutralité carbone d’ici à 2050, sortent du charbon et accélèrent le développement des énergies renouvelables, qu’en est-il des développements CCUS sur les centrales au charbon ? Dans cet article, nous répondons à cette question en expliquant tout d’abord les raisons de l’échec de la première vague de projets CCUS des années 2000, qui était axée principalement sur la capture des émissions des centrales au charbon. Puis, nous examinons l’application du CCUS aux centrales au charbon dans le contexte du regain d’intérêt pour le CCUS depuis 2018. En particulier, les politiques et projets de CCUS dans trois pays clés (États-Unis, Chine et Inde) sont étudiés. Cette analyse montre que le CCUS reste incontournable en Asie pour décarboner un mix électrique dominé par le charbon. Mais sa contribution requiert un signal prix du carbone et des efforts de recherche pour réduire les coûts de la capture du CO2. Cette contribution pourrait néanmoins se réduire face à la fermeture anticipée des centrales de ce type, leur repositionnement sur certaines technologies de rupture et les progrès réalisés en la matière.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 105 - January 2022 - Carbon capture, storage and use

CCUS and Coal ‒ Are there still development opportunities for coal plants?

 

Sylvie Cornot-Gandolphe,
president of SCG Consulting

 

More and more governments have committed to reach net zero carbon emissions by 2050. They are moving away from coal and accelerating the build-up of renewable energies. In this context, what is the development of CCUS on coal-fired power plants? The article answers this question by first explaining the reasons for the failure of the first wave of CCUS projects in the 2000s, which mainly focused on capturing emissions from coal-fired power plants. Then, it examines the application of CCUS on coal-fired power plants in the context of the renewed interest in CCUS since 2018. CCUS policies and projects in three key countries (the United States, China and India) are studied. This analysis shows that CCUS remains essential in Asia for decarbonizing the electricity mix, still largely dominated by coal, but its contribution requires a carbon price signal and research efforts to reduce the costs of CO2 capture. CCUS contribution may be reduced by the early closure of coal-fired power plants, their repositioning, and advances in disruptive technologies.

 

Retour au sommaire

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr