La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 

   linkedin

Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2021
2020
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2021
2020
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online selection
 
Responsabilité & Environnement
2022
2021
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2021
2020
Toutes les années
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2021
2020

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2021
Toutes les années
 

 

 

         
 

 

Responsabilité et Environnement -  N° 105 - Janvier 2022 - Captage, stockage et utilisation du carbone

 

Sommaire en français

Sommaire en anglais
Télécharger gratuitement
la revue complète
 

N 105 - Janvier 2022 - Captage, stockage et utilisation du carbone

Pas de décarbonation du secteur aérien sans la capture et le stockage du CO2

Par Dominique VIGNON
Membre de l’Académie des technologies

 

Les émissions de gaz à effet de serre (GES) de l’aviation augmentent de 7 % par an. L’International Air Transport Association (IATA), qui fédère les acteurs du secteur, a annoncé, en septembre 2021, viser l’objectif « Zéro émission nette » en 2050. Outre une meilleure maîtrise de la croissance du trafic, la réduction des émissions de GES passera essentiellement par la mobilisation de carburants substituables au kérosène, dénommés les SAF (synthetic/sustainable aviation fuels) ; l’hydrogène présentant un potentiel limité d’ici à 2050. Or, ces combustibles restent marginalement carbonés, et leur disponibilité n’est pas suffi sante pour couvrir tous les besoins du trafic. On estime donc que l’aviation devra recourir à des puits de carbone dès la décennie 2020, et que les émissions à compenser devraient atteindre 1,5 Gt de CO2 par an en 2050. La certification des émissions séquestrées est délicate, d’où la nécessité de la mise en place d’une organisation indépendante de l’industrie. Le besoin en stockage des émissions françaises pour atteindre l’objectif « Zéro émission nette » dépasse les objectifs de la stratégie nationale bas carbone (SNBC).

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 105 - January 2022 - Carbon capture, storage and use

No decarbonization of the aviation sector without CO2 capture and storage

 

Dominique Vignon,
Member of the French Academy of Technologies

 

Greenhouse gas emissions (GHG) from aviation are increasing by 7% per year. In September 2021, IATA, the industry's organization, announced that it was aiming for ‟zero net emissions” by 2050.
In addition to better control of traffic growth, the reduction of emissions will essentially mobilize fuels that can be directly substituted to kerosen, the SAFs (synthetic/sustainable aviation fuels), the potential of hydrogen being limited until 2050. However, SAFs have a marginal carbon content and their availability is not sufficient to cover all traffic.
It is therefore estimated that aviation will need to use carbon sinks from the 2020s, which are expected to reach 1.5 Gt of CO2 per year by 2050. The certification of sequestered emissions is tricky, and an organization independent of the industry must be set up.
The storage of French emissions to reach the net zero emissions target exceeds the objectives of the SNBC.

 

Retour au sommaire

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr