La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2019
2018
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2018
2017
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
 
Responsabilité & Environnement
2019
2018
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2018
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2019
2018

Toutes les années

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2019
Toutes les années
   

 

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

Acheter le numéro

 

 

Février 2019 - La finance au défi du numérique

Banque de financement et d’investissement (BFI) : nouveaux paradigmes et nouvelles technologies

Par Laurent-Olivier VALIGNY
Groupe HSBC

 

Le rapport Nora-Minc sur l’informatisation de la société française date désormais de plus de quarante ans. Il comparait de manière prophétique la banque à « la sidérurgie de demain », évoquant la saturation des marchés, les excédents de production, l’insuffisance de fonds propres, les bouleversements de la télématique et de l’informatique, ainsi que les coûts de production.
La révolution digitale actuelle qui touche la banque d’investissement résonne étrangement avec le diagnostic évoqué précédemment, même si elle intervient dans un contexte fondamentalement différent.
De fait, la banque d’investissement a subi, au cours de la dernière décennie, un triple choc :

  • en premier lieu, la BFI a dû faire face à une crise majeure sur la période 2007-2008 ;
  • en second lieu, et pour partie en réponse à cette crise, les banques d’investissement ont subi un choc réglementaire massif ;
  • enfin, comme l’a été avant elle la banque de réseau, la banque d’investissement est confrontée au défi de la transformation digitale.

Résultant de multiples innovations sinon de révolutions technologiques, la transformation digitale est certes une source potentielle de croissance et de gains de productivité, mais elle s’accompagne inévitablement d’une mutation culturelle et d’adaptations organisationnelles qu’il convient de maîtriser.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


February 2019 - Finance and the challenge of digital technology

Investment banking: New paradigms and new forms of technology

 

Laurent-Olivier Valigny,
Groupe HSBC

 

The Nora-Minc report on the computerization of French society ‒ now more than forty years old ‒ prophetically compared banks to “tomorrow’s iron and steel industry” as it discussed a saturated market, production overruns, insufficient equity, production costs and disruption due to telematics and computers. The current digital revolution has overtaken investment banking ‒ a strange echo of the diagnosis made so long ago despite the fundamentally different contexts. Investment banking has undergone three shocks during the past decade. It had to cope with the 2007-2008 meltdown. The response to this first catastrophe was a massive regulatory shock; and now, investment banks are, after ordinary banks, facing the digital transition. Stemming from several technological innovations (or even revolutions), this transition is a potential source of growth and increasing productivity; but it inevitably entails a cultural change and the adaptation of organizations ‒ processes to be controlled.

 

Retour au sommaire

 


 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr