La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 

   linkedin

Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2019
2018
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2019
2018
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
 
Responsabilité & Environnement
2019
2018
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2019
2018
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2019
2018

Toutes les années

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2019
Toutes les années
   

 

 

         
 

 

 

 

Réalités industrielles - mai 2019 - Les nouvgeaux horizons de l'Europe

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

Acheter le numéro

 

 

Mai 2019 - Les nouveaux horizons de l’Europe spatiale

La place de la France dans le domaine spatial

Par Jean-Yves LE GALL
Président du CNES

 

Historiquement, la France a toujours été la troisième puissance spatiale et elle est aujourd’hui le moteur de l’Europe spatiale. Ce rôle éminent s’est bâti sur un partenariat entre le CNES et les industriels, qui leur a permis de devenir des acteurs mondiaux de premier plan dans les lanceurs, les satellites et les applications.
Ce positionnement est confronté à un bouleversement du secteur, né de l’apparition, aux États-Unis, de nouvelles entreprises, dont les chefs de file ont des parcours liés au développement d’Internet. Ce phénomène, baptisé New Space, semble remettre en question les fondamentaux du secteur.
En fait, le spatial connaît une double évolution, la numérisation et la globalisation. Cela signifie une réduction très forte du coût de possession des systèmes spatiaux et l’émergence de nouveaux acteurs, à la fois publics et privés, et pour la France, à la fois clients et concurrents.
La réponse du CNES repose sur le maintien de son excellence scientifique, le développement de son écosystème et la coopération internationale. L’ensemble étant soutenu par la puissance publique dont le rôle est finalement, et de façon un peu paradoxale, considérablement renforcé par le New Space.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


May 2019 - The new horizons of Europe in space

France’s place in space

 

Jean-Yves Le Gall,
president of the Centre National d'Études Spatiales (CNES)

 

France has always been the third power in space and is now the driving force behind spatial Europe. This prominent role has been grounded on a partnership between the country’s National Center for Space Studies (Centre National d'Études Spatiales, CNES) and industry. Thanks to this partnership, these parties have become leading world actors in space launchers, satellites and applications. The new firms that have emerged in the United States (the major ones with their roots in the Internet) might upend this position. This phenomenon, called “new space”, is apparently challenging fundamentals in this sector. The twofold trend, digitalization and globalization, affecting the space industry tends to strongly reducing the costs of owning spatial systems and to lead to the arrival on this market of newcomers, that are public as well as private, and, for France, that are both clients and rivals. The CNES has responded by pursuing scientific excellence and developing its ecosystem and international cooperation. The space industry is supported by public authorities whose role has ultimately (and somewhat paradoxically) been bolstered by this “new space”.

 

Retour au sommaire

 


 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr