La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 

   linkedin

Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2020
2019
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2019
2018
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
 
Responsabilité & Environnement
2020
2019
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2019
2018
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2020
2019

Toutes les années

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2020
Toutes les années
   

 

 

         
 

 

Réalités Industrielles - Février 2020 - L’assurance aujourd’hui

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

Acheter le numéro

 

 

 

Février 2020 - L’assurance aujourd’hui

La régulation des assureurs en Europe – Quel juste niveau d’harmonisation ?

Par Bernard DELAS
Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR)

 

Entrée en vigueur en 2016, la norme Solvabilité II vise à instaurer une équité de traitement prudentiel entre les assureurs en Europe et une sécurité du marché renforcée. Elle a permis des progrès très importants tant sur le plan de la gestion des risques qu’en matière de gouvernance. Mais la nouvelle norme est difficile à appliquer de manière homogène dans un marché européen de l’assurance qui reste très fragmenté. La série de défaillances d’assureurs construction intervenant en France mais originaires d’autres États membres en est une illustration.
Cette fragmentation du marché a également un effet sur le recours aux mesures du paquet « Branches longues ». Elles ont effectivement facilité la transition de Solvabilité I vers Solvabilité II, mais elles ont aussi conduit  à une grande dispersion des indicateurs de solvabilité, dont la signification peut varier d’un État membre à l’autre. Enfin, il est à noter que l’excessive complexité de la norme rend difficile la convergence des méthodes utilisées par les différents superviseurs nationaux et accroît, au sein des entreprises d’assurance, les risques d’incompréhension entre les équipes techniques et les organes dirigeants.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


February 2020 - The insurance industry today

Regulating insurance companies in Europe: What is a fair level of harmonization?

 

Bernard Delas,
Autorité de Controle Prudentiel et De Résolution (ACPR).

 

In force since 2016, the Solvency II Directive seeks to establish a fair balance between insurers in Europe and market security. Thanks to it, very important advances have been made in risk management and governance. However these new standards are hard to apply in the same way throughout the fragmented European insurance market. An illustration comes from the series of failures that, related to builders’ risk insurance in France, originated in other member states. This market fragmentation also affects the use of measures for facilitating the transition from Solvency I to Solvency II but have also produced differences in the meaning of solvency indicators and ratios from one member state to the next. The excessive complexity of the Solvency II standards hampers a convergence of the methods used by national authorities of oversight; and in insurance companies, the risks have increased of a misunderstanding between teams of technicians and the governing bodies.

 

Retour au sommaire

 


 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr