La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 

 
 

   linkedin

Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2021
2020
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2021
2020
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online selection
 
Responsabilité & Environnement
2022
2021
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2021
2020
Toutes les années
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2021
2020

Toutes les années 

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2021
Toutes les années
   

 

 

         
 

 

Réalités Industrielles - Novembre 2021 - La  compétitivité de la France au sein de l’Europe

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

 

Novembre 2021 - La compétitivité de la France au sein de l’Europe

Compétitivité et calcul à haute performance

Par Jean-Claude ANDRÉ
Ancien directeur du Cerfacs, correspondant de l’Académie des sciences et membre de l’Académie des technologies
Et
Gérard ROUCAIROL
Ancien directeur scientifique du Groupe Bull et président honoraire de l’Académie des technologies

 

La capacité de calculer aux limites du possible fournit des avantages majeurs pour accroître les connaissances, concevoir de nouveaux produits ou services compétitifs et préparer des systèmes d’armes efficaces. Cependant, l’évolution de la physique des semi-conducteurs ainsi que la ca­pacité de collecter et d’utiliser des données massives mènent à une véritable révolution dans les architectures de supercalculateurs et les méthodes de simulation. Après avoir décrit des exemples d’usage avancé de la puissance informatique au bénéfice de la recherche, de l’industrie et de la Défense, nous présenterons les ruptures en cours tant au niveau du matériel qu’à celui des mé­thodes. Les opportunités offertes par ces ruptures en termes de structuration du marché de la haute performance seront alors évoquées. Elles conduisent à placer la France comme un des quatre pays du monde, mais le seul pays européen à pouvoir participer à la course à la puissance de calcul et à permettre à l’Europe de fonder une politique de souveraineté en matière de numérique.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


November 2021 - French competitiveness within Europe

Competitiveness and computational intensity

 

Jean-Claude André,
former director of CERFACS, correspondant of the Academy of Sciences and member of the Academy of Technologies;
and
Gérard Roucairol,
former scientific director, Bull Information Systems, and honorary president of the Academy of Technologies

 

The ability to perform calculations on the edge of what is possible has major advantages for increasing knowledge, designing new competitive products and services, and developing effective weapon systems. Advances in the physics of semiconductors and the enhanced capacity for collecting and using big data are setting off a literal revolution in the architecture of supercomputers and model-building methods. Following a description of examples of advanced uses of intense computing power in research, industry and defense, the breakthroughs are presented that are being made in physical systems and methods. The opportunities thus arising for shaping a market for high performance IT are pointed out. They place France among the four countries in the world (and the only country in Europe) that can take part in this race toward computational intensity and thus enable Europe to lay the grounds for a policy of digital sovereignty.

 

Retour au sommaire

 


 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr